Découverte

Situé en Allemagne 150 km au dessus de Francfort, cette région est la continuation du volcanisme de l’Eiffel. Reste encore un peu plus au nord ouest, le massif du Hartz qui termine la partie volcanique allemande.  Ensuite, le volcanisme part plus à l’est et entre en Tchéquie où des villes d’eau comme Marianbad et Karlovivary ont des sources chaudes.

L’idée m’était venue au printemps de visiter cette région. Accompagné de notre Ami Bernard   http://www.earth-of-fire.com/ nous nous sommes mis à la recherche de documentation sur la région.  En fait l’ Allemagne parle d’une route des volcans – pour les vélos –  mais est assez laconique sur les explications et documentations.  Nous ne trouverons que le dernier jour à Wasserkuppe dans le Röhne un livre contenant les richesses volcaniques que l’on pourrait trouver dans la région.  Heureusement Bernard a l’oeil et il avait pu nous trouver des endroits où trouver du basalt sinon du tuft ou quelques pouzzole. La première découverte, fut sous la pluie et la brume, nous traversons une prairie sauvage, quelle joie de voir qu’ici la nature existe encore et que l’on peut encore voir les différentes plantes à l’état sauvage.  Le lupin bleu sauvage était en pleine floraison.  Nous l’avions rencontré l’an dernier lors de notre périple en Alaska.

Les volcans allemands sont souvent devenus des carrières exploitées encore de nos jours.  De ce fait, ils disparaissent sous les pelles mécaniques …  Heureusement que certaines peu rentables sont fermées ou que les autorités les classent sinon dans quelques années on ne verrait plus rien.  Le paysage est vallonné et recouvert de prairies et de bois.  A aucun endroit on a pu voir de cône ou de mare.  Nous avons pourtant survolé la région à bord ‘un avion de tourisme.  Seulement, le dernier jour, près de la Kissinger Hütte, nous avons pu voir un ancien cratère rempli d’eau et ensuite un cratère éventré dans lequel il y avait des orgues basaltique.

Pour visiter la région, faut vraiment chercher car rien n’est indiqué.  Les maigres renseignements trouvés sur le net avec les coordonnées GPS nous ont aussi aidé.

Si vous souhaitez un logement n’hésitez pas à faire confiance à Elke qui loue l’étage de sa maison à un prix démocratique (logement de 4 personnes sans soucis).

Attention si vous arrivez par Köln et Bonn – Frankfurt il y a ENORMEMENT de bouchons sur les autoroutes.  On est rentré par l’Eiffel et Saint Vith et c’était sans soucis mais un peu plus long.

Je vous souhaite une bonne découverte et après tout c’est pas si loin que cela